BIFAMOMAG

Politique - Régionales en Paca : Estrosi part de LR, le malaise reste

Le maire de Nice a officialisé son départ de son parti politique, jeudi soir, mettant en cause ce qu’il dénonce comme un manque de clarté de LR par rapport à l’extrême droite. Mais il reste pour l’heure tête de liste dans les Alpes-Maritimes.

La violence des mots échangés chez Les Républicains au cours de cette semaine aura été plus forte que les appels passés par Renaud Muselier pour que Christian Estrosi reste au sein de la « famille ». « Je m’en vais de LR », a finalement tranché le maire de Nice, jeudi après-midi, dans une interview au Figaro, suivant l’exemple, la veille, de son ami Hubert Falco, maire de Toulon. En cause, évidemment, l’incroyable pugilat des derniers jours autour d’un accord que l’édile défendait entre LR et LREM pour les élections régionales en Paca. Dans une charge violente, Christian Estrosi accuse ce qui est donc désormais son ancien parti de « pactiser avec nos ennemis de l’extrême droite », alors que c’est au nom de la digue anti-RN qu’il défendait un rapprochement régional avec la République en Marche.

https://www.leparisien.fr/politique/regionales-en-paca-estrosi-part-de-lr-le-malaise-reste-06-05-2021-V6XF62GJFJHK7JTW44G7FJ6CZM.php